Concours de nouvelles: Zardan

...parce qu'en tout fondationneux se cache un conteur, un poète ou un barde

Concours de nouvelles: Zardan

Messagepar zardan le serviteur » Jeu Nov 01, 2007 8:04

Voici ma contribution. j'ai rajouté quelques belles images :D en lien pour que ce soit plus vivant (la vraie bd: ici http://chaton.webcomics.fr/).

Rems Venerabili avait été repéré sur une vieille planète impériale, une des rares encore fidèle à l’Empereur, par le premier orateur en personne, Anabella Reis. On ne sait comment eut lieu la première rencontre.

En tous les cas, cette dernière avait perçu de grandes potentialités en scrutant rapidement l’esprit de Rems. Le reste avait été facile. Quelques manipulations mentales sur sa famille d’accueil (Rems était orphelin), une caresse rapide pour rassurer Rems et ce dernier rentrait avec elle sur Trantor afin d’être formé au métier de « bibliothécaire ».

Dès son arrivée sur Trantor, Rems reçut la formation proposée à tous les apprentis. En deux ans, il avait assimilé la totalité des bases, là ou ses camarades mettaient généralement 7 ans, ce qui tend à prouver que le premier orateur ne s’était pas trompé sur ses capacités.

A 17 ans, Rems était, selon l'avis général, un superbe jeune homme. De haute taille, yeux bleus, cheveux bruns, un corps athlétique sculpté par les dures conditions de son ancienne vie. Surtout, il se dégageait de lui une aura qui enivrait ceux qu’il croisait. Pour ses premiers amours, il ne choisit toutefois pas une de ses camarades. C’est Anabella Reis, elle même, qui l’initia aux plaisirs de la chair. Il apparut bien vite, d’ailleurs, que pour cette dernière comme pour Rems, il s’agissait de bien plus qu’une passade.

Est ce cet amour qui fît qu’elle oeuvra pour que Rems soit le plus jeune auxiliaire à jamais entrer au service de la Seconde Fondation ?

Quoiqu’il en soit, à 18 ans, Rems démontrait devant ses pairs ébahis comment, d’ici moins de 20 ans, il était probable qu’un nouveau mutant fasse son apparition si on ne prenait pas les mesures adéquates dès à présent.

Bien que certains orateurs soient sceptiques, le plan de Rems en vue d’éviter cette catastrophe fût accepté et il en devint le maître d’œuvre. Il dût se séparer d'Anabella Reis et parcourir pendant 5 ans l’univers afin d’influencer les peuples que ses équations avaient désignés comme déterminants dans l’apparition du nouveau mutant.

Il accomplit sa mission avec brio, échappant à tous les pièges tendus par la première fondation mais aussi par ses pairs qui voyaient en lui un rival.

Son retour fût fêté triomphalement. Tous reconnurent que ce succès méritait une récompense. Il se trouvait que de nombreux orateurs avaient péri pendant ses 5 ans. Rems se vit offrir la place de douzième orateur.

Certes, quelques auxiliaires plus anciens protestèrent mais quand ils se trouvèrent à ranger les équations dans les travées de la bibliothèque, les autres acceptèrent cette promotion de meilleure grâce.

Rems siégeait depuis un an à la table. Il était désormais sixième orateur. L’hécatombe avait, en effet, continué. Le huit avait été brouillé sur la planète Plentor alors qu’il effectuait une mission de routine. Le six avait péri durant l’insurrection de son équipage. Drôle de mort pour un orateur qui est censé contrôler les esprits, signe qu’il ne méritait pas sa place…Le cinq était décédé de vieillesse. Le trois avait purement et simplement disparu de la circulation. Le deuxième orateur avait été accusé d’avoir usé de ses pouvoirs à des fins personnelles et avait été destitué de toutes ses fonctions.

Rems n’avait donc que 24 ans quand il se trouva à la place de sixième orateur. C’est lui qui prôna pour un rapprochement avec la première fondation. Celle ci était au courant depuis des années de leur existence. Il n’était plus question de se cacher comme l’avait souhaité Seldon. Il était tout aussi inutile de la combattre. Les armes de la première fondation étaient de plus en plus sophistiquées et influencer un premier fondateur relevait désormais de l’impossible. Anabella Reis décida de faire confiance à son amant. Elle convainquit la table de le laisser se rendre sur Terminus afin qu’il rencontre, de façon officielle, le maire en poste. Les plus récalcitrants des orateurs acceptèrent finalement se disant que, dans le meilleur des cas, cet arriviste leur reviendrait décérébré et que, dans le pire, il reviendrait la queue entre les jambes.

Contre toute attente, cette mission fût un nouveau succès. On ne sût comment il se débrouilla mais Rems obtint un cessez le feu du maire de Terminus contre la promesse d'une collaboration ouverte. Certes, un groupe dissident se créa au sein de la première fondation mais le gros des troupes suivit le mouvement et cessa de chasser les seconds fondateurs. Non seulement, le danger se trouva grandement amoindri pour les bibliothécaires mais en plus la première fondation sortit affaiblie par ces accords qui la divisèrent.

Fort de ce nouveau succès, Annabella annonça officiellement que Rems serait son successeur à son retrait. Il obtint ainsi officiellement la place de second fondateur à l’âge de 25 ans au grand dam de ses aînés.

Le destin de Rems était alors quasiment abouti.

Il ne lui restait que quelques impulsions à porter pour parvenir aux fins qu’ils s’étaient fixées. Quelques temps après son intronisation, il rompit avec Annabella. Le suicide de cette dernière provoqua quelques émois mais n’étonna personne tant elle semblait entichée de Rems. On approuvera ou désapprouvera le geste de Rems. Quoiqu'il en soit, cette étape lui était apparue nécessaire à la réalisation de son plan.

Une fois premier orateur, Rems envoya ses plus fervents détracteurs se perdre sur les planètes contrôlées par les dissidents de la première fondation. Très bizarrement, ces derniers semblaient déceler le second fondateur à peine ce dernier avait il posé le pied sur la planète.

La table fût alors composée de partisans de Rems ou de jeunes orateurs inexpérimentés.

Rems n'eût plus alors qu'à envoyer ses ordres aux dirigeants des planètes qu’il avait visitées et influencés lors de sa première mission. Des centaines de mondes prirent les armes et envahirent leurs voisins. Le maire de Terminus, en proie à des tensions internes croissantes ne pût rien y faire. Les seconds fondateurs ne purent qu’assister passivement à la catastrophe qui se dessinait et qui était amenée par le premier des leurs.

Un an plus tard, la quasi totalité des mondes connus obéissait à Rems Venerabili. La première et la seconde fondation étaient anéanties.

La main mise de Rems et de sa descendance sur l’univers connu dura 200 années avant que ce nouvel empire s’écroule à son tour et que la première et la seconde fondation resurgissent sur de nouvelles bases et de nouveaux calculs.

Rétrospectivement, il est clair que Dors Seldon, la première et la seconde fondation se sont trompés sur bien des points :

- la psycho-histoire n’intègre pas assez le rôle des individus. On le savait déjà depuis le dernier mutant.
- Le nouvel Empire n’aura pas eu besoin de mille ans pour se reconstituer
- Le "premier mulet" n’était pas stérile comme on l’avait cru. Rems en avait été la preuve vivante lui qui avait mis en œuvre sa première et seule prédiction.
Zardan le Serviteur
On ne lutte pas contre sa nature.
Pingouin un jour, Pingouin toujours
"Oui...mon Maître." © Arkos 10/02/09

http://www.votezpourmoi.com/?v=felenon
Avatar de l’utilisateur
zardan le serviteur
devenu(e) inutile
devenu(e) inutile
 
Messages: 1565
Inscrit le: Sam Sep 23, 2006 7:21

Retourner vers Récits, Poèmes et Chansons

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron