L'Eveil

...parce qu'en tout fondationneux se cache un conteur, un poète ou un barde

L'Eveil

Messagepar Holokun » Dim Fév 17, 2008 0:31

Trantor, tard dans la soirée:

Un homme s'avance dans le soleil couchant. Il s'éloigne petit à petit de la Bibliothèque de Trantor. Les paysans haamiens de retour des champs vers leur chaumière font de grands détours pour l'éviter.

Sa cape volant sous la brise fougueuse quand jadis pas un souffle n'était contrôlé, l'Orateur s'avance vers le vieux Palais délabré de l'Empereur.
Depuis des jours, rêves le hantent. Des rêves de puissance et d'impuissance, le jour un sentiment d'enfermement ne le quitte plus.

Quelque chose est prisonnié dans ce Palais, il l'appelle par son nom, il le réclame. C'est ancien, très ancien. Il perçoit cet étrange champ mental qui le pénètre et lui insuffle une nouvelle vie au fur et à mesure qu'il approche de l'entrée du Palais, par les Jardins revenus à l'état sauvage.

L'Appel se précise et bientôt l'Orateur se retrouve dans la Salle du Trône.
Immédiatement, il perçoit, tapis derrière les colonnes de cette salle autrefois majestueuse, des individus qui n'étaient certes pas aussi primaires que les Haamiens. Pourtant ils semblaient...faire partie du décor. Il comprit que cette impression était due au fait qu'il voyait maintenant qu'il portaient tous l'armure noire des Gardes Impériaux.

Ce qui était maintenant de forts hurlements mentaux dans sa tête le poussèrent vers le trône, et l'homme qui jadis était le dernier d'une race de guerriers antérieure aux humains à demeurer dans cette Galaxie, lui qui avait parcouru les Parsecs pour finalement parvenir à Trantor, chez les PsychoHistoriens, se retrouvait face à un phénomène étrange qu'il n'avait jusque là jamais rencontré depuis un passé fort lointain, dont il n'avait plus le souvenir.

Les ondes mentales se firent plus fortes. Il apparaissait maintenant clairement à l'Orateur que ce champ mentale englobait tout l'édifice et trouvait à la fois sa source dans ces Gardes sortis d'un autre temps...et dans le Trône Impérial.

Comme dans un rêve, le Dernier des Préteurs d'Aïur s'assit le Trône de Fer qui, jadis, supporta le poids de tant et tant d'empereurs. Aussitôt il comprit que ce champ était conçu comme...une nasse, se refermant sur lui-même, se cristalisant autour du trône. Il dressa une barrière mentale qu'il crut efficace. Mais les bribes de pensées qui lui parvenaient étaient trop intéressantes pour que sa curiosité ne soit pas mise en exergue.

Cédent à une impulsion, l'Orateur relâcha son contrôle et se laissa envahir par le champ mental. Sa conscience sombra dans un troubillion d'images...

...des cérémonies interminables...

...des promenades dans des protiques bien entretenus, des jardins magnifiques...

...des réunions avec des minsitres à la mine grave...

...des dames plus obséquieuses et affriolantes que les autres, des militaires plus pressant et discourtois au fur et à mesure que le temps passait...

Le temps sembla se cristaliser en arrivant au moment où le passé rejoignit le présent pour repartir de plus belle dans les temps anciens.
De loin en loin, l'Orateur comprit que l'on lui offrait le choix.
Autrefois ces hommes avaient représenté un grand pouvoir.
L'Orateur avait Foi en ce Pouvoir, et il comprit qu'accepter cette charge implicitement proposée changerait sa vie à jamais.

Lorsqu'il eut assimilé les Souvenirs, il prit sa décision et le temps se cristalisa à nouveau...A des années-lumières de là, le Grand Arcane étudiait l'Orbe du Monde dans la Chambre du Conseil restée vide.
Les courbes colorées des 18 Arcanes éveillées convergeaient peu à peu vers un point, et tandis que l'avenir se profilait, une nouvelle ligne apparu, nilbant de lumière la destination des autres, formant une spirale continue tout autour...Un Arcane était né sur leur destination...

A travers la Galaxie, une puissante onde mentale blaya la réalité un bref instant, tel un sursaut gamma produit par la mort d'une étoile, ou plutôt la naissance d'une singularité. L'onde parasita de nombreux holoprojecteurs et un message fut transmis:

"Peuples de la Galaxie, réjouissez-vous, vous n'affrontez plus seuls le Destin. Citoyens de l'Empire, bénissez ce jour qui vit s'éveiller à nouveau les représentants de votre vénéré Maître.

Votre chef est un faible, mais l'Arcane de l'Empereur va remédier à cela.
Une nouvelle ère vient de naitre pour l'Empire Galactique. La mort n'est que le commencement...


Holokun

Le IV - l'Empereur"
"La mort n'est que le comm...et merde c'est quoi ce texte ? Yugo !"

Holokun,
IVème Arcane du Grand Œuvre ———— l'Empereur ————


Ex fondateur de l'Alliance du Dragon
Ex missionnaire et Hiérophante de l'Ordo Domus Sancti Werzuli
Avatar de l’utilisateur
Holokun
ne craint plus le bizutage
ne craint plus le bizutage
 
Messages: 208
Inscrit le: Mar Oct 16, 2007 15:35
Localisation: Secteur **/**

Retourner vers Récits, Poèmes et Chansons

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron