Résurection

...parce qu'en tout fondationneux se cache un conteur, un poète ou un barde

Résurection

Messagepar tgv » Mer Juil 30, 2008 0:17

Dans un coin pourris (du pauvre Paris) de la galaxie, trône une géante rouge. L'étoile en fin de vie devrait devenir une supernova dans quelques millénaires mais elle se contente pour l'instant de distribuer sa maigre chaleur aux planètes sur lesquelles elle règne. Pitoyable royaume en vérité, une ceinture d'astéroïde et une géante gazeuse, peu de choses propices à la vie humaine. A part une forme légèrement jaunâtre et transparente, qui entoure un astéroïde. Sa forme parfaitement sphérique ne laisse pas penser que c'est une chose naturelle. En vérité, c'est un collecteur d'énergie, qui par la même action protège l'astéroïde des rayonnements nocifs de l'étoile.

En se rapprochant de l'astéroïde, on distingue un complexe métallique, pas de doute c'est d'origine humaine. D'ailleurs, un astronef entretenus par des drones est amarré à la base spatiale. Étrange base d'ailleurs, qui voudrait se trouver hors des routes commerciales et hyperspatiale ? La porte est fermée hermétiquement, après tout il n'y a que le vide dehors. A l'intérieurs, deux serres entretenues par des drones semblables a ceux de dehors donne un oxygène suffisant pour une centaine de personnes.

L'absence de vie autre que végétale oblige l'ordinateur central à puiser dans ses réserves pour maintenir un taux de dioxyde de carbone constant. Absence de vie, ce n'est pas sur, car la plus grande partie de l'installation draine des réserves de la base des fluides étranges pour maintenir en vie un corps humain. Une lumière rouge jaillit soudain d'un voyant, alertant un technicien inexistant. Une seconde lumière s'allume et l'ordinateur prend à sa charge le réveil de l'homme. Chaque muscle est tâté, sollicité, évalué et massé pour garantir son efficacité en tant que muscle. La capsule qui le retient se vide de son eau tandis que la température s'élève de 3.8 degrés pour que l'humain ne sente pas le froid s'insinuer en lui. Toutes les informations relatives à la condition physique de l'homme sont affichées sur un moniteur, à l'attention du technicien qui ne s'est jamais trouvé là. Enfin la partie la plus importante le conditionnement mental commence. Le téléchargement mental, technique développée uniquement dans des laboratoire secrets, commence. Le cerveau de l'hôte semble accepter cette intrusion mentale sans problème, après tout, la personne à qui appartiennent les pensées et les souvenirs possède les mêmes gènes que l'humain. Les perfusions augmentent légèrement, pour que l'humain puisse se réveiller sans avoir faim puis se retire. Le cri primal de la naissance est poussé par l'adulte pour que ces poumons se déploient.

L'homme se lève, la naissance comme la mort s'accompagne d'une souffrance. Heureusement ses derniers souvenirs dates de quelques secondes avant sa mort. Il cligne des yeux pour habituer ceux-ci à la lumière solaire et tâte sa peau qui lui semble neuve. L'ordinateur affiche son taux d'anticorps et les diverses immunités que son corps a été forcé de développer puis enfin affiche :

ordinateur de la station spatiale a écrit:Tous les paramètres sont dans les normes indiqués, bonne journée Pair de l'empire Tenohuire Gtulme Varkbilp.


Le pair de l'empire TGV se lève, trébuche et pousse un juron. Reprendre ses anciennes habitudes serait long à son nouveau corps, même si les muscles sont parfaitement efficient et que le Pair de l'empire se rappelle de la façon de marcher, son corps demande une constante attention pour que l'ordre soit parfaitement exécuté. Péniblement le Pair de l'empire arrive à marcher vers l'écran de l'ordinateur et tente de pianoter sur le clavier. Un nouveau juron est poussé. Non seulement il ne peut rester debout sans ordonner chaques secondes à ses muscles de le soutenir, mais en plus ses doigts ont perdus son habileté acquise au court de ses longues années. Il avance une chaise et s'assied pour écrire. L'ordinateur obéit et dotes le vaisseau amarré de divers appareils pour forcer les nouveaux muscles du Pair de l'empire à intégrer les habitudes de leur propriétaire. Au moment où il s'enquiert de la date, le Pair de l'empire retient un nouveau juron, pourquoi n'as-t-il pas été réveillé plus tôt ? L'explication viens bien vite. Une anomalie dans la base primaire a été détecté et la création du nouveau corps a été reporté à la base situé dans un autre système solaire. La géante rouge qui alimentait la base en question avait subie une augmentation de taille non prévue et avait annihiler la base. La base suivante avait été détruite par des pirates et finalement plusieurs années après la date prévue, cette base à reçut le message de reconstruire le corps du Pair de l'empire Tenohuire Gtulme Varkbilp et s'y est attelé avec l'efficacité nécessaire.

TGV se relève, il n'a plus rien à faire. Il donne des derniers ordres à la base, vérifie les cellules de stase pour être sûr que son corps pourra être cloné à nouveau et prend une douche dans les quartier habitant aménagés près de la deuxième serre. Il vérifie les uniformes, conservé dans des enveloppes de stase en dégrafe une et met l'habit qu'elle contient. Celui-ci, fait sur mesure, lui va parfaitement. TGV marche, exerçant toute sa volonté dans cet exercice autrefois simple. Il rentre dans le vaisseau, le fait décoller et fait un saut dans la zone spatiale pré-enregistrée.

----Trois semaines plus tard, sur Ar6.-----

Le vaisseau de TGV se posa sur la planète. La population, gâté par le gouvernement, a une vénération pour le chef de la planète et déifie le pair de l'empire TGV. Même si cette planète ne fait pas partie officiellement de l'empire, elle en fait partie officieusement. Après être accueillit avec le tapis rouge, les fleurs multicolores et autre preuve d'amour du peuple pour son dirigeant, TGV entre enfin dans le quartier général où un vieil homme vint le voir. Sur son uniforme est indiqué ''Elvett Sermak'' Il présenta rapidement les quatre nouveaux membres de l'équipe recrutés fraîchement et TGV posa les papier sur la table. Il avait parfaitement réussit à se faire attribuer le grade de maréchal d'empire. Le pair de l'empire prononça la seule phrase qui convenait à ce moment.


_Je suis de retour.
Pair de l'empire
Ancien futur ex empereur par intérim

L'EMPIRE EST TOUJOURS PUISSANT !
Avatar de l’utilisateur
tgv
ne craint plus le bizutage
ne craint plus le bizutage
 
Messages: 104
Inscrit le: Dim Sep 24, 2006 16:52

Retourner vers Récits, Poèmes et Chansons

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron