Compagnie Oméga

...parce qu'en tout fondationneux se cache un conteur, un poète ou un barde

Compagnie Oméga

Messagepar Vaal » Mer Juin 13, 2007 19:45

Ils devaient en finir. Il l'avait ordonné. Lui. Le chef. L'être à la peau de neige, dont les yeux sont un calme flamboiement, dont l'élegant manteau noir est comme le coassement du sépulcre. Le Fossoyeur, comme on l'appelait par ici. Le colonel Sayrech.
Non que cela plût au sergent Ponyets. Il avait servi sous trop de régimes, passé trop d'années en tant que "superviseur de terrain des opérations stratégiques" pour être choqué ou même étonné, mais il n'en restait pas moins que la tâche lui répugnait. Si c'est nécessaire au progrès de Hel1, tant mieux. Mais que quelqu'un le fasse à sa place.
Enfin, de toute façon il n'est pas possible de refuser. Ils font ce qu'ils veulent en haut, et sans doute ont-ils raison. Le devoir, c'est le devoir, qu'il soit rebutant ou non, on devait l'accomplir. Manque de bol, c'était sur lui que la corvée était retombée. Et Las Ponyets pouvait se targuer de n'avoir jamais reculé devant son devoir.

"Opérations stratégiques" bien sûr ! Ils auraient tout de même pu trouver quelque chose de moins hypocrite. Il n'y avait pas la moindre once de stratégie là-dedans. Le terme de "plan de santé publique" lui parassait plus approprié. Enfin, puisque le remède était efficace, il n'y avait pas de raison de s'arrêter à si peu.

Il n'avait rien contre eux, evidemment. Ils ne lui avaient rien fait, et sans doute n'avaient-ils même pas conscience du tort qu'ils causaient à leur monde. Mais cela ne pouvait entrer en ligne de compte. Si cruel qu'était le remède, il était le seul envisageable, et il était necéssaire. Absolument.
Ponyets n'aurait pas apprécié être à la place de ces pauvres bougres, mais il espérait qu'il aurait alors eu le courage de s'appliquer lui-même le remède.



Tournant le dos à la console de communication qui le reliait en permanence à la station de commandement de la zone de Votceh, l'officier porta son regard sur la gande plaine gelée qui faisait face à la casemate de commandement. Comme il le faisait sans doute depuis de longs siècles, et comme il le ferait sans doute durant de plus longs siècles encore, le blizzard glacé soufflait avec une violence qui confinait à l'aggressivité. Son sifflement presque assourdissant avait parfois l'allure du cri du loup des neiges. Chaque nouveau souffle apportait sa cohorte de particules glacées. Chaque instant voyait le sol et les bâtiments se couvrir d'un linceul immaculé, comme un cerceuil de trompeuse douceur qui se fermerait soudain avec la violence d'une machoire d'acier.
<< -Quel vent ! Ce n'est plus du vent ça, c'est de la malveillance ! Les gens d'ici disent que le blizzard est animé de la férocité du loup et de la haine de l'homme. A le voir comme ça, on dirait presque qu'ils ont raison.
Mais plus le temps de rêvasser. Le Fossoyeur a transmis les directives du Conclave, et il y a intérêt à les appliquer sans délai. >>

Ponyets s'en alla prévenir ses hommes.

Une demie-heure plus tard, dans un puissant vrombissement qui sonnait comme un monstrueuse parodie de glas funèbre, une quinzaine de véhicules, transportant des hommes vêtus de blanc et portant de longs objets cruels aux formes noires et tranchantes, s'élancèrent des contreforts montagneux pour rejoindre la vallée habitée.


Les "chefs de meute" désignés pour la mission repétaient une dernière fois les instructions à leurs jeunes recrues émoulues, encore roses de l'excitation de tenir enfin leur première arme entre les mains.


<<-Nous commençerons par le plus proche village au sud-est. Il y a exactement quatre-cents soixante-huit habitants. Nous avons deux heures. Ensuite nous passerons aux hameaux en surplomb, puis nous redescendront.
-Combien nous a-t-on demandé ?
-Tous.
-Tous ?
-Tous. Hommes, femmes, enfants. >>

[HRP] J'attends vos commentaires. La suite euh...plus tard hein :roll: [/HRP]
Je suis Vaal. Je suis le Nom. Je suis le Pouvoir.
Je suis la Vérité. Je suis Nimbé de Céleste Grâce. Je suis Voilé de Diaphane Pureté. Je suis Illuminé d'Ardent Mystère. Je suis Couronné d'Eternelle Omniscience. Je suis Sublimé de Divine et d'Infinie Psychê. (je sais pas très lisible^^).
Avatar de l’utilisateur
Vaal
devenu(e) inutile
devenu(e) inutile
 
Messages: 1097
Inscrit le: Sam Déc 23, 2006 20:50
Localisation: Pyramide d'Ebène du Kor'Vatta, sur Selash'Zaân

Retourner vers Récits, Poèmes et Chansons

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron