Dame Vestali

Postez ici une description de votre personnage, ainsi que les aventures vécues lors de vos missions

Dame Vestali

Messagepar Dame Vestali » Lun Déc 11, 2006 14:30

Vestali est la reine des fées, en exil pour des raisons politiques.
Elle se présente comme une jeune femme d'une grande beauté, toujours dévêtue et couverte de "paillettes" qui forment sur son corps la carte des étoiles de la galaxie. Dans son dos s'épanouissent deux longues ailes diaphanes et bleutées, légèrement lumineuses.
Lorsqu'elle rit elle s'entoure d'une poussière dorée (poussière de fée) qui présente des propriétés étonnantes et variées.
Lorsqu'elle pleure, ses larmes se transforment en diamants de la plus belle eau.
Son caracère ?
...elle aime par dessus tout séduire. Elle aime l'amour et le plaisir (pas seulement sexuel, hein, bande de vicelards, même si elle est complètement nympho :P )Elle aime la fête, le rire, le jeu, ...elle a un penchant pour les "méchants garçons"
Elle est foncièrement gentille (au sens qu'elle ne ferait pas de mal à une mouche...sauf si le mulet est une mouche)






Confessions d'une fée


Assise dans un profond fauteuil, le visage baissé , le regard perdu dans un ailleurs lointain, Dame Vestali demeure un long moment immobile. Elle sait qu'il est temps à présent d'ouvrir son âme et de la mettre à nu comme son corps le fut toujours. Elle s'apprétait à ôter un à un les voiles brumeux qui la cachaient à tous.



J'ai hérité lors de mon éclosion, d'une lourde responsabilité : la charge d'un peuple en voie de disparition, le devoir de le sauver de l'extinction, le destin de mettre au monde l'enfant des étoiles, notre ...comment les humains appellent-ils cela...notre "messie".
Il y a quelques temps, j'ai accompli mon destin en donnant la vie à Faë'rÿ
malheureusement, c'était trop tard....bien trop tard.
Ma vie entière, depuis ma création onirique fut vouée à l'accomplissement de ce destin. Mon devoir était de rendre à mon peuple la gloire de son passé. Le sortir une fois de plus de l'oubli. Montrer à la galaxie que les fées existent et que leur pouvoir de fantaisie, de plaisir et de joie est indispensable à tous et chacun. J'étais née Vestali : reine du peuple fée.
Jour après jour, le dévouement fut mon credo. Jusqu'à m'oublier pour le bonheur d'autrui.
Ma vie sur ma planète natale était empreinte de chaleur et de confort. Cependant, un aspect de notre culture me choquait : l'esclavagisme des mâles... les velus...les piétons. J'ai voulu changer l'ordre des choses, pour le bien de mon peuple et par soucis de cohérence.
C'est alors que je fis la connaissance de la trahison. Le conseil des Mères, les instances qui m'assistaient dans la tâche très lourde de conduire le peuple-fée vers sa reconnaissance et sa renaissance, le conseil des Mères donc, me déclara traître à mon destin, effrayée de perdre une part du pouvoir qu'elle exerçaient si les mâles avaient enfin le droit à l'expression libre. Je fus chassée, comme le dicte la coutume dans ce cas, loin de Vestalia.

Reine des fées, je le restai pourtant : fidèle à mon destin, fidèle à mon peuple...envers et contre tous !

J'ai arpenté depuis la galaxie. J'ai créé des liens que j'ai longtemps cru solides : les humains sont des êtres souvent prévisibles et certains spécimens étaient particulièrement intéressants. J'ai cru, même parfois, à la sincérité de certains attachements... Mais comme une suivante fidèle, la trahison, accompagnée de son ombre de mensonges, s'invitait immanquablement et souvent j'ai dû lui faire face.

J'ai appris, il y a quelques temps, la disparition d'une grande partie de la dernière colonie de fées de Vestalia, ma planète natale.
Mes efforts pour sauver la dernière de mes soeurs-fées furent vains.
Je suis la dernière fée de sang pur de cette galaxie.

Vestali marque une longue pause et son regard se refit lointain. Quand elle reprit la parole, son teint était très pâle.


J'ai longuement médité, j'ai cherché en moi ce que serait maintenant ma vie, puisque ce qui me motivait jusqu'alors avait à jamais disparu.
Plusieurs faits me sont apparus comme évidents :
D'abord, j'ai trop souvent forcé la gentillesse qui faisait, en quelque sorte, ma "marque de fabrique". Tous ceux qui me connaissaient ne pouvaient imaginer pour moi d'autre manière de me comporter. Or cette bienveillance était uniquement une façade et ma vraie nature, sans cesse bridée, cherchait en vain son chemin vers la surface.
Les devoirs qui m'incombaient, mon rôle de fée (qui est d'apporter le bonheur et la paix) ont empêché cette tendance de s'exprimer malgré ce sentiment très fort parfois de dégoût face à certains comportements humain que j'ai toujours trouver détestables : lâcheté, démagogie, faux fuyants. Et je me dégoûtais moi-même d'avoir recours à ces mêmes pratiques pour cacher justement cette nausée.
Ce côté sombre de ma personnalité a pourtant toujours été présent et a choisi des voies détournées pour s'exprimer : j'ai développé, entre autre, un goût très fort pour la "manipulation" et la politique en particulier.

La fée marque une nouvelle pause, le temps de se servir avec une délectation anticipée une coupe de "cuvée des fées". Elle trempe délicatement ses lèvres dans le breuvage irisé. Ses yeux violets prennent des reflets dorés

...où en étais-je ?
ah oui^^ le côté obscur qui se cherche un chemin...

Ses joues, malgré la boisson grisante, étaient à présent livides


Donc au fil du temps, j'ai réfréné, toujours avec plus de mal ce penchant -honteux pour une fée, et d'autant plus pour leur reine-.
Une dernière trahison, la pire de toutes car celle que j'attendais le moins, ajoutée à la disparition totale de mon peuple, m'ont totalement ôté cette sorte d'hypocrisie intime, et je ne désire plus rejeter l'Appel plus longuement.

Vestali se lève alors et déploie ses ailes diaphanes et bleutées comme une aura sombre autour de son corps blanc et nu. Elle plonge son regard violet, troublant, profond dans vos yeux qui ne peuvent cacher votre étonnement

Voici donc que se révèle la vraie fée Vestali ! Exit la gentille naïve dont chacun profitait sans vergogne. Définitivement morte la douce fée qui se sacrifiait pour le bonheur des autres sans même en espérer, ni d'ailleurs en recevoir, un merci...pas même un regard.
Trop longtemps j'ai brandi ma tendresse en bouclier, la déversant sans le moindre discernement pour être certaine de ne rien révéler de mes sombres aspirations. Trop longtemps je me suis moi-même brimée pour satisfaire les attentes de ces humains qui n'ont fait que se servir de moi pour nourrir leurs ambitions, se nourrissant de mon énergie, se prélassant dans le bain de plaisir que j'avais préparé pour eux.
Je ne veux plus être le jouet, à présent, je deviens la joueuse. Et je jouerai de vos corps et de votre plaisir avec délectation.

Voici l'heure que j'ai choisie pour révéler à la galaxie le pouvoir incroyable et incroyablement sombre du plaisir.


Voici venu le règne de MON plaisir.
VOici venu le temps où il ne se cachera plus...
Voici venue l'heure de l'Ambassadrice du plaisir !


Elle écarte les bras dans un geste d'accueil inquiétant. Et son rire résonne, joyeux...

Elle est un peu faux cul... souvent pour ne pas blesser. (ou se tirer d'embarras :P )

Elle aime les joutes verbales. Elle aime provoquer.
Elle a de l'humour (du moins elle essaie) et c'est vraiment très difficile de la braquer. Elle cherchera toujours à découvrir le pourquoi de l'hostilité qu'on lui oppose et le détourner à son avantage. C'est sans doute pour ça qu'elle s'est naturellement occupée d'une grande partie de la diplomacie lorsqu'elle était RUSH. Elle a le sens du compromis...sans pour autant se laisser arnaquer

Elle est horriblement imbue d'elle-même. Mais elle a conscience de cet aspect de son caractère et sait habilement le déguiser sous un trait d'humour, le plus souvent. Ce trait de caractère la rend un peu susceptible. Mais son sens du bonheur instinctif reprend très vite le dessus sur ses bouderies.

Elle a été éduquée comme une reine et a donc un certain don pour le commandement. Elle sait se montrer ferme quand il le faut, parfois même implacable. Mais jamais injuste. Elle aime les bonnes manières, a la grossièreté en horreur, sait prendre ses responsabilités.

Elle est éprise de liberté et refuse qu'on lui dicte sa conduite et les règles de moralité des "culs pincés".
Enfin, elle est entière :quand elle aime, elle aime...quand elle déteste, elle déteste (mais ça n'arrive pas souvent) Elle est entêtée (ou obstinée, ça dépend des points de vue), elle aime avoir raison.
Image
Avatar de l’utilisateur
Dame Vestali
fait partie des meubles
fait partie des meubles
 
Messages: 981
Inscrit le: Dim Sep 17, 2006 22:39
Localisation: là où on m'attend le moins

Retourner vers Présentation et missions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron